Si vous voulez faire partie des brodeuses-qui-en-ont-suffisamment-sous-le-capot-😎 pour proposer des motifs audacieux avec du relief, des pois, des fleurs,… Ne passez pas à côté du Point de nœud !

Je sais que la technique de ce point est souvent l’une des plus redoutées par les débutantes en broderie (même s’il est le plus facile à réaliser parmi l’offre des « points noués »).

Mais après quelques essais et un peu de détermination, il vous ouvrira les portes vers une broderie d’une fantaisie dont vous ne pourrez plus vous passer dans vos motifs !

Alors, osez aujourd’hui affronter ce petit point en découvrant cet article que j’ai voulu « rassurant » 😊. 

Je partage avec vous toutes mes astuces pour que votre apprentissage se passe tout en douceur, ainsi qu’un tuto de fleur bien dodue comme on les aime 😁…

Prochainement disponible…

Schéma du point de noeud expliqué partie 1

1.Après avoir réalisé un NOEUD DE DÉPART, faites ressortir votre aiguille en A.

2.Tendez le fil avec votre main gauche. Puis, avec la main droite, enroulez-le plusieurs fois autour de l’aiguille pour former un tortillon homogène.

3.Maintenez fermement le tortillon sous votre index droit et repiquez en A.

4.Tirez l’aiguille sur l’envers du tissu pour faire passer le fil à l’intérieur du tortillon. Roulez l’aiguille sous vos doigts pour vous aider.

Pour former un joli Point de nœud facilement, je vous conseille de suivre ces quelques astuces simples, mais qui changeront le rapport que vous entretiendrez avec ce point… à vie 😜 !

1. Posez le tissu à plat sur un coussin

Vous lirez partout, sur le net ou ailleurs, que le Point de nœud est plus facilement praticable si vous posez votre ouvrage sur une surface plate, comme une table…

Oui, mais ce conseil est valable uniquement si vous brodez avec un tambour ! Or, ce n’est pas mon cas 😜.

En posant un tambour de broderie sur une table, on peut créer un espace vide qui permet de faire sortir une partie de l’aiguille, lors de la phase de repiquage, pour la maintenir dans le tissu de façon provisoire. 

Quand on n’utilise pas de tambour, une simple table n’aurait pas un grand intérêt, puisque le repiquage se ferait directement sur cette surface dure. C’est testé… et non approuvé ❌.

La solution à ce « problème » (qui vaut pour tous les cas de figure. Avec ou sans tambour), c’est de poser votre tissu sur un coussin 😉. 

Cette astuce vous permettra de traverser le dessus du coussin, en enfonçant une grande partie de votre aiguille, tout en maintenant la tension nécessaire pour la formation d’un nœud le plus arrondi possible, avec l’autre main. Il suffira de tirer le fil sur l’envers pour resserrer tout ça.

Grâce à cette technique, j’ai personnellement gagné en rapidité dans la formation de mes points. Ce qui n’est pas négligeable quand on se lance dans le remplissage d’une surface avec le Point de nœud !

2. Maintenez le fil tendu

Le secret d’un Point de nœud réussi, c’est de maintenir le fil constamment tendu à chaque étape de sa réalisation… mais pas trop non plus 😅 !

En pratiquant vos premiers points de nœud, vous vous rendrez vite compte qu’un fil trop tendu ne permet pas à l’aiguille de traverser le tortillon sans faire de dégâts 🥴.

A contrario, un fil trop lâche ne permettra pas de serrer le nœud final… 

L’idée est de faire confiance à votre ressenti en dosant la tension au fur et à mesure des quelques étapes du point. Une fois le « coup de main » bien maîtrisé, vous prendrez beaucoup de plaisir à dispatcher des petits pois sur vos motifs.

Vous aurez même des envies de pointillisme. C’est dire la « zénitude » que pourra vous procurer ce point ! Si si 😉 !

3. Modifiez le nombre de brins pour agrandir vos points

Pour agrandir le diamètre de vos points de nœud, il est préférable d’augmenter le nombre de brins de fil, plutôt que le nombre de tours autour de l’aiguille.

Pour vous donner un aperçu du résultat que vous pouvez obtenir avec 2 tours de fil (à titre d’exemple), je vous ai préparé ce petit schéma gradué récapitulatif. C’est plus parlant, n’est-ce pas 😉 ?!  :

résultat obtenu avec le point de nœud en fonction du nombre de brins de fil utilisés

4. Utilisez une aiguille avec un chas pas plus large qu’elle

aiguille à choisir pour broder au point de nœud

Vous vous posez peut-être la question suivante : « Mais quelle aiguille dois-je utiliser pour broder le Point de nœud 🤔 ? »

Question très légitime… Mais pour ne pas vous inonder d’informations sur les numéros d’aiguille en guise de réponse, je préfère faire appel à votre bon sens.

Il faut bien avoir en tête que, pour former le nœud, votre aiguille devra traverser un tortillon de fil légèrement tendu. Comme une sorte de « tunnel de fil instable ». 

Un des moyens pour faciliter ce passage est de choisir une aiguille avec un chas aussi large qu’elle… et pas plus que ça. Autrement dit, un chas fin dont les contours ne viendront pas buter contre les parois du « tortillon- tunnel »…

Suis-je claire dans mes explications 😅 ?!

5. Fixez le nœud avec des petits points de maintien invisibles

Avec la technique du Point de noeud, on obtient un « petit boudin de fil » qui peut facilement se détacher au contact d’un frottement.

Si le motif brodé est destiné à être accroché au mur, il n’y aurait pas de souci à se faire. Mais s’il est destiné à être passé en machine à laver ou à subir les aléas de la vie quotidienne (comme sur un bijou brodé. Ma spécialité 😊), là, c’est une autre histoire !

Donc, pour maintenir vos points de nœud en forme et en place, je vous conseille de les fixer avec des petits points de maintien supplémentaires (représentés en rouge sur ce schéma).

En utilisant un seul brin de fil de la même couleur que le nœud et une aiguille fine, vous pourrez piquer à l’intérieur-même du nœud. Puis repiquer à l’extérieur pour lui redonner une forme homogène, s’il en a besoin, et le fixer solidement au tissu.

6. Clôturez chaque point de nœud avec un nœud d’arrêt

Pour vous éviter de devoir découdre tout une série de Points de nœud simplement parce que vous venez de rater le dernier 😓, je vous conseille VIVEMENT d’isoler chaque point en le finalisant avec un NOEUD D’ARRÊT

Ça peut paraître fastidieux au premier abord. Mais quand on se lance dans un motif un peu délicat, comme la broderie d’une fleur, je vous promets que ça rend l’expérience beaucoup plus sereine, puisque l’erreur est permise.

En tout cas, moi, c’est l’effet que ça me fait 😁 !

trois fleurs brodées au point de nœud

Maintenant, passons à la pratique 😜 !

Je vous propose de broder une fleur monochrome à 8 pétales ronds. Ce chiffre pair vous permettra d’utiliser la symétrie pour placer vos points, sans avoir à dessiner le motif au préalable sur votre tissu 😉.

Pour broder un fleur bien dodue avec le Point de nœud, vous pouvez utiliser les 6 brins de fil d’une échevette de type mouliné DMC au coloris de votre choix. Pour une fleur miniature, un seul brin peut suffire. 

Préparez votre fil avec un NOEUD DE DÉPART à son extrémité avant de commencer. Et pensez à clôturer votre fleur avec un NOEUD D’ARRÊT.

1.Formez un premier Point de nœud à 2 tours de fil pour représenter le centre de votre fleur.

comment faire une fleur au point de nœud étape 1

2.Formez un deuxième Point de nœud au-dessus du point précédent en faisant ressortir votre aiguille à environ 2 mm.

comment faire une fleur au point de nœud étape 2

3.Ressortez votre aiguille 2 mm à droite ou à gauche du point central pour former le 3ème point.

comment faire une fleur au point de nœud étape 3

4.Comblez l’espace entre les deux points précédents avec un Point de nœud intermédiaire.

comment faire une fleur au point de nœud étape 4

5.Reproduisez les étapes 2,3 et 4 par symétrie. Vous obtenez la moitié supérieure de la fleur.

comment faire une fleur au point de nœud étape 5

6.Pivotez votre tissu pour placer les points vers le bas.

7.Reproduisez les étapes 2,3,4 et 5 par effet miroir.

comment faire une fleur au point de nœud étape 7
améliorer une fleur au point de nœud

À ce stade, vous pouvez remarquer que votre fleur a une forme un peu « épatée », c’est-à-dire que ses contours ne sont pas homogènes. Si vous souhaitez améliorer son aspect, je vous conseille d’utiliser la 5ème astuce que je vous ai partagée dans la deuxième partie de l’article. Elle consiste à piquer des petits points de maintien invisibles pour fixer les points de nœud et améliorer leur rondeur.

Alors, rassurée sur le « terrible » Point de nœud 😆 ?

Je crois que j’ai tout donné dans cet article pour vous convaincre d’apprendre ce point 😅 : 

  • toutes mes astuces, 
  • des arguments en sa faveur,
  • des photos zoomées pour que vous puissiez admirer de très très près le côté « pelucheux » qui fait tout son charme 🥰.

Il existe un point assez similaire au Point de nœud qu’on appelle « le Point colonial », mais je l’ai déjà un peu évoqué à la fin de mon article sur les Noeuds

De toute façon, je fais partie de la team Point de noeud forever ❤ ! Et oui, les débats font rage dans la communauté des brodeuses du monde entier au sujet de ces deux points 🤣… 

Mais ça se passe généralement dans la bonne humeur 😊, rassurez-vous !

Prochainement disponible…

APPRENDRE LES POINTS DE BRODERIE : Schémas & Tutos inclus

DÉBUTER LA BRODERIE AVEC HUMOUR : Ma mise en garde décalée

Le POINT DE POSTE en broderie [DÉBUTANTES]

Cet article a 4 commentaires

  1. Morand

    Merci beaucoup pour vos explications TRÈS claires ! J’ai enfin réussi et j’ai même brodé une branche mimosa !

    1. Une branche de mimosa 🤩 !? Et bien, on peut dire que vous maîtrisez le Point de noeud désormais. Ravie d’avoir pu vous faciliter la tâche 😁 !

  2. Annie

    Moi…. je l’adore!!
    Je « l’overdose » aussi et … sans effets secondaires, sinon de satisfaction!!
    Super article! ( un de plus!) super descriptif!
    Bravoooo!

    1. Myriam, votre BRODEUSE

      Merci Annie 💜 !
      Je confirme que tu sais manier le Point de nœud avec beaucoup de talent. Alors, je suis ravie que tu valides mon article 😁.

Laisser un commentaire