Apprendre à faire un nœud en couture à la main ou en broderie peut vous paraître dérisoire.

Après tout, avec un peu de malice et de dextérité, vous arriverez sûrement à former un petit « boudin » suffisant pour bloquer votre fil 😆.

OK…

Mais êtes-vous consciente que vous allez être amenée à reproduire cette étape du nœud des centaines de fois (voire des milliers) dans votre parcours de brodeuse ou couturière à la main ?

Avec une technique approximative, vous prenez le risque de perdre du temps à devoir refaire un nœud récalcitrant ou à vous arracher les cheveux à cause d’un fil un peu capricieux.

Bref, pour vous éviter tous ces désagréments, je vous ai préparé cet article regroupant l’essentiel à connaître sur les nœuds en couture et broderie à la main, d’après mon expérience. 

Si vous voulez obtenir des nœuds fiables et solides comme les miens, cet article est fait pour vous.

Prochainement disponible…

le nœud en couture et broderie a la main pour commencer à coudre

Vous avez réussi à passer fébrilement le fil dans le chas de votre aiguille ? Bravo, vous voilà prête pour la suite 😁 !

Avant de commencer à coudre ou à broder, vous devez vous assurer que le fil ne puisse pas ressortir à la moindre occasion.

La manière la plus simple (et la plus intuitive) est de former un nœud sur son extrémité. Ce nœud se retrouvera sur l’envers de votre tissu. Il sera donc invisible.

« Mais comment s’assurer de faire un nœud à la bonne taille ? » : je vous donne tout de suite la réponse à cette excellente question 😁 ↓

Formez un Nœud de départ qui s’adapte à toutes les situations !

Comme son nom l’indique, le « Nœud de départ » est le premier nœud que vous effectuerez avant de coudre vos premiers points. Vous pouvez le former de deux façons :

nœud de couture et broderie formé a la main

🟢 « À LA VA-COMME-JE-TE-POUSSE » 😆

J’ai beaucoup utilisé cette technique avant de trouver une alternative plus efficace. J’avoue 🤣 !

L’idée est de former un nœud de la façon la plus naturelle pour vous (je crois qu’on a tous une préférence en la matière).

Personnellement, j’avais tendance à former une boucle autour de mon index. Puis à faire rouler le fil entre mes doigts, tout en tirant pour former le nœud.

Le point faible de cette technique, c’est qu’elle ne permet pas de contrôler l’épaisseur du nœud. Et je ne parle même pas de son manque d’élégance possible 🥴 !

Si vous êtes amenée à doubler votre nœud, vous aurez beaucoup de peine à le faire avec cette technique trop aléatoire.

Bref, vous l’aurez compris : je vous déconseille de former un nœud aussi imprévisible au bout de votre fil.

🟢 EN UTILISANT UNE TECHNIQUE DE PRO 😎

Je peux enfin vous dévoiler la technique la plus efficace et rapide pour former le nœud dont vous avez besoin 😜!

Et ce qui ajoute à mon plaisir de vous la présenter, c’est qu’elle porte un nom trop choupinou : le NOEUD FUSÉE !

Grâce à cette technique simple, vous pourrez former des nœuds facilement, quel que soit votre fil (je l’ai même testée avec des cheveux, et le résultat était top !). Voici le tuto en vidéo ↓

schéma du nœud de départ en broderie ou noeud fusée étape 1

1.Insérez le fil dans le chas de l’aiguille.

2.Posez l’autre extrémité du fil sur votre index gauche et bloquez-le avec l’aiguille en dirigeant la pointe vers le haut.

3.Enroulez le fil autour de la partie de l’aiguille qui dépasse : 5 fois avec un brin de fil et 1 à 2 fois pour 6 brins.

schéma du nœud de départ en broderie ou noeud fusée étape 2

4.Maintenez fermement le tortillon sous votre pouce et votre index. Puis, tirez l’aiguille délicatement, en la faisant rouler entre vos doigts, si nécessaire.

5.Tirez les deux extrémités du fil pour serrer le nœud.

Peut-on commencer à coudre sans faire de nœud au bout du fil ?

passer le fil dans la boucle pour former le nœud en couture et broderie

Dans certaines situations, vous serez contrainte de trouver une alternative au nœud de départ. 

Par exemple, si le maillage de votre tissu manque de tension (comme c’est le cas pour certains lainages), il n’aura pas la rigidité suffisante pour retenir le nœud sur son envers.

La solution la plus simple pour commencer à coudre, sans faire de nœud au bout du fil, est de doubler la longueur que vous aviez prévue.

Cette double longueur vous permettra de plier le fil en deux et de former une boucle.

Après avoir piqué votre premier point, vous pourrez passer l’aiguille dans cette boucle. Puis tirer le fil pour le bloquer sur l’envers du tissu.

exemple de nœud d'arrêt en couture et broderie à la main

Pour terminer une couture à la main ou un point de broderie, j’utilise uniquement deux techniques très simples : l’une nécessite la formation d’un nœud, tandis que l’autre permet de s’en passer quand on n’a pas le choix.

Le nœud qui finalise les points est appelé « Nœud d’arrêt »

La méthode pour former ce nœud final est assez intuitive. Comme pour le Nœud de départ, elle se pratique sur l’envers du tissu.

Pour lui assurer une solidité à toute épreuve, je vous conseille vivement de toujours le doubler… et même plus, si vous le jugez nécessaire 😉 :

schéma du nœud d'arrêt en broderie étape 1

1.Ce nœud se pratique sur l’envers du tissu. Il ne doit pas être visible.

2.Posez le tissu à plat sur son endroit. Tenez le fil avec la main gauche et l’aiguille avec la main droite.

3.Formez une boucle et insérez l’aiguille dans cette boucle par l’arrière, en tendant bien le fil de part et d’autre.

schéma du nœud d'arrêt en broderie étape 2

4.Avec votre index gauche, appuyez sur la base de la boucle et tirez le fil vers la droite pour former le nœud.

5.Répétez l’opération une deuxième fois pour doubler le nœud.

Peut-on finir une couture à la main sans faire de nœud ?

Si vous avez débuté votre ligne de couture ou de broderie sans faire de nœud, c’est que le tissu ou l’épaisseur du fil vous a contrainte à le faire.

Donc, pour terminer vos points de couture, vous devrez également utiliser une méthode sans nœud.

Celle dont je vais vous parler est moins solide (de mon point de vue), mais elle vous permettra de bloquer le fil, malgré tout.

méthode alternative au nœud en couture et broderie à la main

Il s’agit tout simplement de repasser le fil dans les derniers points de couture, en insérant l’aiguille, soit toujours dans le même sens (toujours à droite ou toujours à gauche), soit en zigzaguant. C’est selon votre ressenti !

Plus vous remontez en partant des derniers points, moins vous risquez de voir le fil se détacher par la suite.

Bien entendu, cette méthode se pratique sur l’envers du tissu pour un résultat invisible.

les nœuds décorarifs en couture et broderie à la main

Je ne pouvais pas conclure cet article sur les nœuds sans évoquer rapidement ceux qui vous permettront d’embellir vos broderies.

La forme arrondie du nœud vous offre plusieurs possibilités en matière de « décoration ». Elle vous permet :

  • d’ajouter des petits pois sur votre motif (et je ne parle pas de légumes, bien sûr 😂),
  • d’utiliser la technique du pointillisme pour fondre les couleurs et donner un effet de flou,
  • d’apporter du relief à des zones que vous aurez ciblées.

Le Point de Nœud

Sur le motif fleuri que vous apercevez au-dessus, j’ai utilisé le Point de nœud (en rouge et jaune) pour souligner les volutes et former ma fleur centrale.

L’apprentissage de ce point est parfois redouté par les brodeuses débutantes. Pourtant, le secret de sa réussite se résume à deux choses :

1. Poser le tissu sur une surface plane (personnellement j’utilise un coussin).

2. Veiller à garder le fil tendu tout au long du processus.

Si vous êtes intéressée par ce point, je vous informe qu’un article plus détaillé est disponible ICI.

Le Point colonial

C’est un peu la version « prise de tête » du Point de nœud traditionnel 😅. Mais cette différence de technique (et non pas d’apparence puisqu’ils se ressemblent parfaitement) a une explication historiquement intéressante :

J’ai découvert que son nom avait pour origine l’époque de la Conquête de l’Ouest, aux États-Unis. 

Les femmes pratiquaient la broderie en utilisant le fil de coton de leurs bougies (appelé « mèche »).

Et pour économiser ce matériau, elles privilégiaient le Point colonial dans la mesure où il « nécessiterait » moins de fil que le Point de nœud (ou d’autres points, d’ailleurs).

Si vous êtes dans une démarche écolo, cette information résonne peut-être en vous. Mais je suis désolée de vous dire que vous ne pourrez pas compter sur moi pour vous faire un tuto sur ce point 🤣 !

J’aime trop mon petit Point de nœud pour lui être infidèle, hihi…

Notre petit voyage au cœur des nœuds en couture à la main et en broderie s’achève ici.

Je souhaite qu’il vous soit utile et qu’il vous permette de passer rapidement à la suite des réjouissances 😜. 

Et oui, ça commence souvent par un petit nœud et ça se termine en addiction pour la broderie ou la couture à la main ! Vous voilà prévenue 😂 !

Prochainement disponible…

APPRENDRE LES POINTS DE BRODERIE : Schémas & Tutos inclus

DÉBUTER LA BRODERIE AVEC HUMOUR : Ma mise en garde décalée

Le POINT DE NOEUD en broderie [DÉBUTANTES]

Cet article a 6 commentaires

  1. gina de prato

    bonjour myriam, oui, en effet ta proposition de broderie avec cheveux m a parue un peu extravagante, mais je ne suis pas la pour juger les autres, par contre le message de ce matin correspond tout a fait a ce que j aime apprendre et faire félicitations et j attends ton prochain article bisous a bientot

    1. Merci pour ta franchise, Gina 😉. J’ai à cœur de proposer une certaine variété de contenus pour les brodeuses et je m’autorise des petites sorties de piste, si je juge qu’elles apportent un éclairage intéressant sur le thème de la broderie, couture à la main ou des bijoux.
      En tout cas, j’apprécie que tu sois à l’aise pour me faire part de ton ressenti.
      On se donne rendez-vous pour la suite… !

  2. Valérie

    Bonjour Myriam,
    Comme d’habitude, tes tutos sont géniaux.
    J’essaierai la technique du nœud fusée. Pour le moment, je trouve compliqué de broder sans faire de nœuds. Mais, je vais persévérer.😘
    Belle journée à toi et bonne reprise de la broderie classique. J’adore les bijoux brodés que tu confectionnes.
    Et bonne continuation aussi dans la rédaction de tes articles.
    Amicalement.

    1. Merci Valérie 😉 ! Je pense qu’avec les tutos vidéos, ce sera plus parlant pour toi. C’est le genre de techniques qu’on apprend en 1 ou 2 minutes et qu’on n’oublie jamais. Il ne faut pas plus de temps ! C’est si simple… À tout bientôt pour la suite… !

  3. Annie R

    Passion point de nœud par ici!! et je jongle entre le french knot et le colonial parfois pour restituer au mieux la forme du motif dessiné ! Ma petite astuce de « brodeuse tricheuse » :-)).
    Quand à ton nœud fusée, adopté grâce à toi depuis longtemps , c’est une astuce parfaitement efficace et que je partage régulièrement avec une pensée Myrifik!!

    1. Mais, je ne savais pas que tu avais découvert ce nœud avec moi, Annie ! Pourtant, tu en connais un rayon en matière de broderie ☺. C’est plutôt flatteur pour moi 😏…
      Je ne connaissais pas le nom du Nœud Fusée avant d’écrire cet article, mais je trouve qu’il lui va parfaitement. Et quant au Point colonial, pourquoi l’utilises-tu parfois en complément du Point de nœud ? Qu’est-ce qu’il t’apporte de différent ? Personnellement, je les trouve hyper ressemblants 🤔…

Laisser un commentaire